Et j’ai donné la vie …  

Salut salut !

Aujourd’hui je reviens avec un sujet qui me touche au plus profond de mon coeur : la naissance de ma fille.

Comme le disait Simone de Beauvoir :  » On ne naît pas mère, on le devient  » 

Pourquoi ? Parce que comme vous le savez j’ai été adopté, ce n’est plus un secret maintenant. Et il était important voir vital de donner naissance à un mini moi, à un enfant avec qui j’aurai le même sang, les mêmes gènes. Vous l’aurez compris dans mes précédents articles, que l’amour donné à un enfant ne dépend pas seulement du sang et des origines étant donné que mes parents m’ont offert tout l’amour dont j’avais besoin.

Quoi qu’il en soit, petite j’avais un rêve, devenir maman. Bien plus qu’un rêve, un souhait. Il faut savoir que ma maman nous a adopté car elle ne pouvait pas avoir d’enfant. J’ai lu de nombreux articles sur le sujet et regardais des dizaines de reportages. J’avais tellement peur de ne pas pouvoir donner la vie à mon tour. Pourquoi ça ne pourrait pas m’arriver ? Qui peut prédire ce genre De choses ? De ne pas être enceinte ou de mettre des années à réussir à tomber enceinte. C’était une véritable angoisse. Je ne sais pas si je l’aurai supporté, bien que dans tous les cas il aurait bien fallu que je fasse avec où que je me tourne vers d’autres solutions. Évidemment la question ne se pose plus puisque à l’heure actuelle j’ai ma fille à mes côtés.

Bien sûr, donner la vie est un moment merveilleux pour toutes les femmes, pour tous les futurs parents mais pour moi elle a une grande signification. Je n’ai pas de passé de naissance mais je voulais un avenir. Je voulais une continuité de moi même et une descendance. Donner la vie c’est donner de l’amour !

MAIS tout le monde le sait, devenir maman n’est pas facile. C’est une étape, il faut accepter les changements physiques et psychiques. Contrairement à certaines personnes ça ne m’a pas perturbé dans le mauvais sens. Ça ne m’a pas renvoyé une mauvaise image de mon histoire. Ça ne m’a pas fait ressurgir de mauvais souvenirs enfoui dans mon inconscient. Par contre ça m’a soulevé plusieurs questions. Je n’en ai pas forcément parlé à mon entourage, j’ai préféré garder ces questions pour moi.

Dans les premiers mois de ma grossesse, quand on sent le bébé bouger, et qu’on aime déjà ce petit être, est apparu l’incompréhension. Bien que je n’en veuille absolument pas à mes parents biologiques, je me suis quand même demandé comment pouvait on abandonner son bébé, la chair de sa chair. Comment après l’avoir porter pendant 9 mois, le voir lors des échographies et accoucher, peut-on le laisser à des inconnus ? J’ai pensé à ma mère biologique et à l’épreuve qu’elle a du vivre. À ce moment qui doit être d’une douleur indescriptible. Mais tout de suite est venue la compréhension et le remerciement. Le  » Merci  » de m’avoir donné une seconde chance.  Leur courage et leur force de m’avoir permis de vivre une meilleure vie.

Les doutes, est ce que j’avais en moi une maladie génétique et héréditaire encore inconnue à l’époque, est ce que je n’allais pas lui transmettre cette peur de l’abandon ? Comment allais je réagir en tenant mon bébé dans mes bras ? Est ce que l’amour allait être immédiat ? Comment je pourrais lui expliquer que ma mère n’est pas ma mère ?

Mais toutes ces questions ont disparu avec l’arrivée de ma fille ce 22 juillet 2005. Ce fut un véritable bouleversement intérieur. J’ai accouché par césarienne, j’ai pu prendre ma fille dans mes bras qu’une heure après lui avoir donné la vie mais je sentais battre mon coeur à 100 à l’heure. Un mélange de joie et d’excitation se mélangé dans mon coeur. Un sentiment de fierté d’avoir mené cette grossesse à terme. Le soulagement que tout aille bien pour elle. Je savais que je venais de réaliser l’un de mes souhaits le plus important à mon sens. Quand j’ai enfin pu la serrer dans mes bras, je ne l’ai plus lâcher du regard. Je l’ai contempler pendant un temps infini. Elle était là, avec moi. L’amour et la fusion fut immédiat. Je n’avais plus aucun doute ni questionnement. J’avais juste l’impression d’avoir accompli la plus belle chose de ma vie.

Je m’imaginais pouvoir lui raconter les circonstances de sa naissance, l’heure, le jour … tout ce que moi j’ignore. Auparavant j’imaginais ce que pouvait être les sentiments que l’on pouvait ressentir vis à vis de son enfant mais ça a pris tout son sens avec la naissance de ma fille. C’est un lien fort et puissant.

Vous allez me dire qu’il n’y a pas trop de différence avec une maman qui n’a pas été adopté. Je comprend mais ce n’est pas évident de retranscrire par écrit ce que je ressens.

Avec ma mère adoptive j’ai un lien fort mais avec ma fille du coup j’ai le lien de la ressemblance physique. Quand je la regarde, j’aperçois des traits semblables au mien lorsque j’étais jeune. Je connais l’histoire de sa naissance et je pourrais lui raconter. Elle aura tout de même des trous noirs dans son histoire, puisque ce que j’ignore elle l’ignorera également mais elle aura un peu plus d’information que moi.

Quoi qu’il en soit, ma fille  c’est une partie de moi, une partie de mon coeur et de mon âme. Ma fille réveille en moi une force et un courage insoupçonnable. Elle me pousse à me dépasser constamment. Je ressens à son égard un amour inconditionnel, inexplicable et indescriptible.

Aujourd’hui, ma fille à 12 ans, mon amour pour elle a grandit en même temps qu’elle. Notre relation est de plus en plus fusionnelle. Nous partageons tellement de choses, notamment notre amour pour la Corée du sud ( je vous en parlerai dans un article prochainement ). Des questions sont toujours présentes. Est ce que je lui transmet correctement ce qu’elle doit savoir ? Est ce que je lui donne tout l’amour que je n’ai pas eu ? Est ce que je suis une bonne maman ?

N’hésitez pas à partager en commentaire votre expérience de maman telle qu’elle soit. Que vous soyez une enfant adopté où non. On apprend beaucoup de l’expérience de chacun et chacune. N’oubliez pas qu’ici c’est un endroit de partage sans jugement.

Et en attendant prenez soin de vous et soyez heureux 🌸

<<<<
tograhie by me ]<<<<
gt;

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lalilotte dit :

    une tres belle histoire ! j’adore te lire c’est tellement touchant !

    Aimé par 1 personne

    1. Yoo See On dit :

      Oh merci ma jolie copine 💕

      J'aime

  2. ianyandco dit :

    C’est tellement beau j’en es eu les larmes au yeux, ta fille dois être fière de sa maman

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s