Et moi j’adopte ?

Salut salut !

Une question qui m’a souvent été posé : est-ce que j’ai eu envie d’adopter à mon tour ? La réponse est « Oui ».

Étant une enfant adoptée, j’ai eu moi aussi l’envie d’adopter, de pouvoir donner la chance que j’ai eu à un autre enfant qui n’attend que ça d’être aimé, qui attend d’avoir une famille et de pouvoir vivre heureux.

Mais égoïstement j’ai d’abord voulu avoir un enfant à moi, de connaître la grossesse et les sensations que l’on peut ressentir lorsqu’on met un enfant un monde. Avoir un enfant qui me ressemble physiquement. Me dire que j’étais capable de donner la vie et de pouvoir en prendre soin. Je voulais sentir mon bébé dans mon ventre, recevoir un petit coup de pied dans le ventre. Le voir à travers les échographies, pouvoir  l’imaginer. C’est égoïste dans un sens mais j’avais ce besoin.

Ce qui n’empêche pas que je me suis renseignée. Les conditions d’adoptions sont compliqués et longue. Je sais de quoi je parle car ma maman, enfin mes parents ont mis 4 ans pour m’avoir avec un parcours semé d’embûches, des dossiers à remplir, des rdv à n’en plus finir. À l’époque où j’étais en couple avec le père de ma fille, nous n’avions absolument pas les ressources financières nécessaires pour adopter. Je dis bien pour adopter. Pour être en accord avec leurs critères. Moi au chômage, lui inscrit dans une boîte d’intérim. Ce n’était effectivement la situation rêvé pour les associations d’adoptions. Parce que j’ai eu ma fille dans la même situation financière et elle n’a jamais manqué de rien. Mais je vous ferai un article sur les conditions d’adoptions et les critères que chaque couple doit remplir.

⚠️Je tiens tout de même à préciser que ce n’est pas l’argent ou la différence d’âge qui a freiner mon désir d’adopter, mais comme je l’ai expliqué dans un autre article j’ai d’abord pris le temps de me construire et d’avancer pas à pas.

Et puis j’ai eu ma fille, et puis je me suis séparée. J’ai rencontré un homme qui est à l’heure actuelle mon mari mais qui a 20 ans de + que moi. Et la différence d’âge est aussi un critère qui ne passe pas auprès des associations. Alors que faire, je n’allais pas me séparer de mon mari ?  Je comprend tout à fait qu’il y est des conditions, que tout soit vérifié car ça serait illogique d’envoyer un enfants déjà dans le malheur dans une famille où il serait autant malheureux mais parfois je trouve les critères assez dur, asse compliqué. Quand je pense que nos 20 ans de différence dérangent alors que certaines personnalités, parce qu’elles ont l’argent œuvrent adopter sans soucis. Mais ça cest un autre sujet , un autre débat.

En ce qui me concerne, nous concerne, à l’heure d’aujourd’hui, ma fille a 12 ans, j’ai des projets professionnels à mettre en place. J’avoue ne plus avoir envie de me replonger dans les couches et les biberons. Certains diront que je suis à nouveau égoïste, oui peut être ?! Mais je me dis que je ne vais pas adopter pour faire plaisir, pour avoir bonne conscience. C’est comme quand on veut faire la petite soeur ou le petit frère pour faire une compagnie au première ou faire plaisir aux grands parents. Non il faut le faire parce qu’on en a envie.

Donc « Non » je n’adopterai pas d’enfant. Mais mon désir d’aider les enfants orphelins est toujours bien présent. Alors je fais partie d’une association caritative, je suis en contact avec une autre qui aide les enfants adoptés ici en France. J’ai prévu de vous parler prochainement de ces associations et de leurs actions dans un ou plusieurs articles. Mais ce que je peux vous dire cest que je me sens bien au sein de ces associations car je peux aider plusieurs enfants à la fois. J’essaie à mon niveau d’améliorer leur quotidien.

Mon expérience personnelle et le recul que j’ai par rapport à l’adoption peut en aider certains. Car j’ai eu une adoption heureuse mais ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde. Certains sont perdus dans un tunnel sans un fin, que ce soit du côté des enfants adoptés que des parents adoptants. Bien entendu, si je pouvais tous les adopter et les avoir auprès de moi ça serait juste le rêve mais soyons réaliste c’est quasi impossible. Mais je ne compte pas en en rester là, j’ai tellement de projets et d’idées à mettre en place, des gens à contacter pour que les choses avancent et que chacun est droit au bonheur.

Je n’adopte pas un enfant mais des milliers !

J’ai hâte de revenir dans de nouveaux articles pour partager avec vous d’autres sujets et échanger. En attendant prenez soin de vous et soyez heureux 🌸

[ Photographie by Google ]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s